• Mardi 19 décembre 2017

     

         Journal Ordinaire D'Un Jardinier Ordinaire

           

    Bonjour

    110 mm d'eau dans le pluviomètre pour ce mois de décembre. Et il reste encore onze jours avant la fin de l'année. Depuis le début du mois, il a plut tous les jours et il a gelé quinze fois. Le maximum des températures est de 6°C et le minimum est de moins 3°C depuis le début du mois. Pas de belle journée ensoleillée après une nuit glaciale sous un ciel étoilé. Notre climat se vautre autour des 0°C de moyenne, sans jamais sortir des brouillards gluants et tenaces. Cette humidité glaciale est très éprouvante pour notre région. Impossible de faire quoi que ce soit dans le jardin. Et il reste encore des travaux à accomplir, avant la fin de l'hiver. Il y a beaucoup de choses, encore, à réaliser, avant l'arrivée du printemps. Sinon les mois de mars et d'avril ne suffiront pas pour entreprendre notre tache de remise en route de notre jardin et de notre potager. Avec une ambiance de 2°C maxi sous la pluie, il est difficile de s'activer au jardin. Après les  trois ou quatre jours de fortes tempêtes, il serait souhaitable de réparer les serres, dont quelques plaques se sont envolées. Difficile de réaliser ces menus travaux sous la pluie et surtout sous le vent. La très grande légèreté des plaques en plastique translucide, interdit toute manipulation si la plus légère brise se manifeste. Dans les serres de nombreux pieds de tomates ont survécu au froid et au mildiou. Mais les tomates ne murissent pas, comme les années précédentes. La moyenne des températures étant trop basse et le soleil étant parti en villégiature sous des cieux plus cléments à son rayonnement, les brouillards continuels ont stoppé tout développement et toute croissance dans nos jardins. Les maraîchers de notre région ont coutume d'indiquer qu'il faut un minimum de 8°C pour que les légumes cultivés sous serres reprennent leur croissance, certes très faible. Avec 6°C maxi sur le mois et une scélérate trahison de notre soleil, plus rien ne se passe sous les plaques ordinaires de polycarbonate. 

     

      

       Â demain

     Les carnets de Jules Hostouley 

       
     

     

     

    « Lundi 18 décembre 2017Mercredi 20 décembre 2017 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :