• Vendredi 8 décembre 2017

     

         Journal Ordinaire D'Un Jardinier Ordinaire

           

    Bonjour

    Hé oui les nettoyages d'hiver vont se prolonger tout au long de cette morte saison, comme l'on disait dans les chaumières. L'état détestable du climat et mon âge ne me permettent plus de réaliser très rapidement ces travaux pourtant très ordinaires. Le froid, le vent, la pluie fricottent continuellement avec les zéros degrés du thermomètre, sans jamais entreprendre de napper de cristal la surface des mares et des étangs. Un hiver qui ne veut pas vraiment déclarer son programme. Les automnes et les hivers d'antan (il y a quatre ou cinq décennies) se montraient plus déterminés dans leur action. Dés que le thermomètre affichait zéro degré au petit matin, les nuits suivantes descendaient un à un les degrés du refroidissement. En moins d'une semaine, le sol se durcissait sous les morsures du gel; les nuits devenues imberbes de tous nuages, nous rappelaient l'existence de l'étoile compagne des voyageurs. Hah! Ces nuits étoilées et glaciales où les astres célestes se rapprochent de nos rêves. Et ces belles journées ensoleillées qui font suite à ce spectacle et effacent le givre qui tel une rivière scintillante habille, à notre réveil, les branches des arbres dépouillés de leur feuillage. Alors, on peut s'adonner aux menus travaux que nécessitent nos jardins, objets de notre passion. Tandis qu'aujourd'hui après des semaines de brouillard, de pluie, de vent et de frimas, impossible de se montrer efficace sur le terrain. Â partir de janvier, il va, déjà, falloir procéder aux premiers semis, comme les poivrons, les piments et les aubergines. Des plantes qui demandent une très longue période de végétation pour nous offrir ces saveurs enflammées qui caractérisent si bien nos étés.  

     

       Â demain

     Les carnets de Jules Hostouley 

       
     

     

     

    « Jeudi 7 décembre 2017Samedi 9 décembre 2017 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :